Par Upsocl
23/03/2020

Maintenant que la menace humaine est confinée chez elle à cause du coronavirus, les rues leur appartiennent, et l’on espère qu’ils trouveront la nourriture qu’il cherchent. Justice divine!

Il y a une dimension positive dans cette catastrophe appelée coronavirus: comme les gens sont confinés chez eux afin d’éviter la contagion, pour la première fois depuis des années, les rues des villes et des villages sont vides de monde. Cette situation est une aubaine pour les animaux, qui peuvent désormais parcourir et occuper ces espaces sans avoir peur qu’apparaisse une quelconque menace humaine.

Si l’on parle poétiquement, on pourrait avancer que les animaux sont en train de récupérer tous les espaces que nous, les humains prédateurs, leur avons quittés pour construire notre empire. Et justice sera toujours faite: maintenant qu’il n’y a plus personne pour faire peur aux animaux, ils ont le champ libre pour se balader là où ils le souhaitent.

Des pays comme le Japon, la Thaïlande, l’Espagne et l’Italie ont vu des animaux sauvages circuler à travers leurs rues, leurs eaux. Mais pour l’heure intéressons-nous principalement aux animaux terrestres, qui ont totalement remplacés les voitures désormais stationnées pour un bon moment.

Nous vous laissons à présent admirer cet univers parallèle dans lequel les animaux se transforment en humains et les humains en animaux domestiques. Justice divine !

1. Des sangliers en Italie et en Espagne

taylorswifh
taylorswifh

Plusieurs internautes de deux des pays les plus affectés par le virus ont publié des photos et vidéos de quelques sangliers en train de rôder dans les rues, alors que ces animaux vivent normalement dans des zones forestières en dehors des villes.


2. Des singes affamés en Thaïlande

ViralHog

Maintenant que le tourisme est en forte baisse et donc que beaucoup moins de personnes leur donnent à manger, beaucoup de singes se sont rassemblés dans la ville de Lopburi et se sont battus pour le peu de nourriture qu’ils trouvaient.


3. Des cerfs au Japon

okadennis
okadennis
okadennis

La ville de Nara se caractérise par la présence de ces beaux cerfs qu’elle héberge et qui généralement, se rendent dans les parcs afin d’être alimentés par les touristes. Cependant, la forte baisse du tourisme a obligé ces cervidés à sortir dans les rue afin de chercher eux-mêmes leur propre nourriture, une scène particulièrement insolite.


4. Des chevaux en Italie

dopo-magari-lo-cambio

Un internaute italien de Reddit a également publié la photo d’un cheval se promenant dans les rues de son village totalement clôturé. Il va sans dire que personne ne sait à qui il appartient, ou même, s’il appartient à quelqu’un.


5. Des brebis sans pâturage en Italie

bi-until-theday-idie

Tout comme il y a des chevaux, il y a aussi des brebis. Et faute de quelqu’un qui les guident pour s’alimenter, elles décident de s’aventurer elles-mêmes. Quoi qu’il en soit, je doute qu’elles aient trouvé grand chose sur le bitume… 

VOUS AIMEREZ AUSSI