Par Upsocl
22/06/2020

“Elle m’a regardée de haut en bas et elle m’a dit: “Waw pourquoi si bien apprêtée pour venir travailler? Tu vas juste balayer le sol…” a commenté Paulina. Elle lui a répondu avec beaucoup de sagesse et de patience.

En plein milieu du XXIème siècle, il existe encore des gens qui continuent de critiquer l’apparence des autres en pensant qu’ils ont le droit de donner leur opinion sur le corps et les tenues vestimentaires des autres. C’est ce qui est arrivé à une jeune fille brésilienne, prénommée Paulina Carvalho, qui balaye dans la ville de Porto Velho.

Une femme l’a critiquée parce qu’elle était “trop coquette” pour quelqu’un qui doit juste balayer les rues. “Elle m’a regardée de haut en bas et elle m’a dit:  “Waw pourquoi si bien apprêtée pour venir travailler? Tu vas juste balayer le sol et ton visage va tellement se remplir de saleté que tu ne pourras plus différencier la poussière de ton visage”, a écrit Paulina sur les réseaux sociaux. 

Sa réponse a été un bain d’humilité et de simplicité, qui montre qu’elle ne se soucis non seulement de soigner son apparence mais aussi sa beauté intérieure.

Facebook Paulina Carvalho

Elle est passionnée de maquillage, et comme n’importe qui, elle aime soigner son apparence, être bien présentée et se sentir jolie. 

Pour la femme qui l’a critiquée, il semblerait que ceci ne soit pas correct puisque c’est “une simple balayeuse”.

Facebook Paulina Carvalho

Mais ce commentaire déplacé n’a fait que ressortir la grandeur d’âme de Paulina. Elle lui a répondu la tête haute, avec humilité et de façon très éduquée.

“Ma chère dame, le fait que je travaille avec des boucles d’oreille, maquillée et que je sente bon n’implique pas ma profession. Le plus important pour moi c’est que je suis juste dans la vie, je ne suis pas une mauvaise personne qui fourre mon nez dans les affaires des autres”.

A répondu la jeune fille.

Facebook Paulina Carvalho

Ton métier n’est pas ce qui te définit. Bien que dans beaucoup de professions le code vestimentaire soit important, dans la vie au quotidien cela est un critère personnel.

“J’ai reçu une humble éducation, depuis ma naissance. J’aurais pu la traiter de la même manière. Mais à cause de son âge, je l’ai respectée. On offre ce que l’on a. Je lui ai offert mon amabilité”.

A écrit l’humble balayeuse.

Facebook Paulina Carvalho

La jeune fille réalise un noble labeur, mais sa sagesse la mènera probablement très loin dans la vie. 

Si aujourd’hui elle a eu la patience de répondre humblement et respectueusement, imaginez ce dont elle serait capable à un poste à responsabilité plus élevée. 

Facebook Paulina Carvalho

Les apparences n’ont pas à être soumises aux critiques ni aux jugements. 

Nous avons tous le droit de nous habiller comme bon nous semble, de nous maquiller ou de nous apprêter. Le respect est ce qu’il y a de plus important, en plus de nos valeurs. 

 

VOUS AIMEREZ AUSSI