Par Upsocl
14/01/2020

Tory Ojeda a 20 ans, elle a 4 petits amis et elle voudrait que le groupe grandisse. “Diviser le temps et calculer des horaires entre 5 personnes pour s’assurer que tout le monde se sente inclus est un peu difficile. J’aimerais ne plus être la seule fille dans cette relation”, a t-elle dit.

Il y a trois ans, Tory Ojeda (20 ans) a rencontré Marc (18 ans) au lycée. Deux mois plus tard, elle a commencé une relation avec Travis (23 ans) et cela s’est étendu quand elle a trouvé l’amour auprès d’Ethan (22 ans) et de Christopher (22 ans).

Même si Tory est dans une relation ouverte, elle est la seule à avoir de multiples partenaires amoureux. Cependant, elle dit que ses petits amis sont invités à chercher d’autres personnes s’ils le souhaitent et elle les encourage même à ce qu’ils le fassent. “Honnêtement, j’adorerais que l’un d’eux trouve une seconde partenaire”, a t-elle dit au Daily Mail.

Gerrit Messer

“Diviser le temps et calculer des horaires entre 5 personnes pour s’assurer que tout le monde se sente inclus est un peu difficile. J’aimerais ne plus être la seule fille dans cette relation. Ce serait définitivement quelque chose de bien”, a t-elle ajouté.

Le groupe polyamoureux de Floride (États Unis) vit dans la même maison et chacun a sa propre chambre, mais les compagnons de Tory “entrent et sortent” de sa chambre toutes les nuits, et s’assurent que chacun d’eux ait un “temps identique” pour passer la nuit avec elle.

Gerrit Messer

Maintenant, Tory est enceinte de sept mois. Une petite fille va arriver dans ce nouveau style de famille en février. Et même si la petite est la fille de Christopher, les cinq s’occuperont de la petite comme une famille…

“La plupart de mes amis connaissent tous mes compagnons et nous aiment bien. Ils pensent que nous sommes adorables et pleins d’autres belles choses. Ma famille se tait sur sa désapprobation. Le polyamour est définitivement quelque chose de peu commun.” A dit Tory

Gerrit Messer

Pour sa part, Christopher a raconté que sa famille a accepté son choix de vie. “La grossesse a aidé dans l’acceptation. Mais au début, je sais que ma mère et mon père ont eu des doutes sur le sujet”, a t-il assuré.

Ils ne doivent pas seulement lutter contre leurs familles, mais contre le monde entier également. En général les autres personnes les jugent pour leur style de vie, mais eux sont convaincus que bientôt arrivera le moment où le polyamour sera quelque chose de plus “commun” et “on peut toujours espérer”,  a dit Tory.

Gerrit Messer

Mais pour le moment, ils se concentrent sur leurs relations et leur futur à tous les cinq. 

“Nous souhaiterions définitivement avoir plus d’enfants dans le futur. Avec cinq adultes à la maison, nous devrions probablement avoir plus qu’un seul enfant”, ont-ils dit

 

 

 

 

VOUS AIMEREZ AUSSI