Par Upsocl
06/08/2020

Ce qui intrigue le plus les personnes qui l’ont vue c’est qu’on a l’impression que la petite fille ouvre et ferme les yeux pendant la journée.

Les momies font partie importante de l’Histoire dans le monde entier. Elles existent sur tous les continents et de différents types, mais ce qui est certain c’est qu’aucune n’est aussi belle que cette petite fille qui a l’air juste endormie.

Originaire de Sicile, elle s’appelle Rosalia Lombardo et elle est née à Palerme (Italie) le 13 décembre 1918. Elle est décédée à l’âge de 2 ans d’une pneumonie. Aujourd’hui, elle intrigue tout le monde avec ce mythe qui l’entoure. 

Eslamoda.com
KnownUnknowns

Son corps repose dans les catacombes du monastère des Capucins, à Palerme, où le père de Rosalia, Mario Lombardo, avait demandé que son corps y soit préservé après avoir été embaumé par le chimiste le plus respecté en la matière au début du XXème siècle, Alfredo Salafia.  

KnownUnknowns

Ce qui intrigue le plus les personne qui ont pu la voir c’est que, en plus de l’expression impassible de la petite fille, il semblerait qu’elle ouvre et ferme les yeux la journée. Mais les spécialistes expliquent que ce phénomène est dû à une illusion d’optique produite par la lumière qui se filtre à travers les fenêtres latérales, puisqu’elle change tout au long de la journée. 

KnownUnknowns

Des experts ont également démontré que le processus auquel le corps de Rosalia a été soumis a permis que ses organes -le cerveau inclu- se trouvent quasiment dans de parfaites conditions. 

Le cercueil dans lequel se trouve la petite fille ainsi que le climat italien ont également contribué à la conservation de son corps.

Alfredo Salafia
(7 novembre 1869 – 31 janvier 1933)
Sicilien. Professeur de chimie et embaumeur taxidermiste reconnu de son époque. 

Voici ce que l’on verrait si l’on restai debout pendant  deux heures à regarder la momie.

Face au phénomène de conservation, certains chercheurs ont demandé l’autorisation pour réaliser des radiographies du corps, et grâce à cela, ils ont pu confirmer la véracité de celui-ci et son incroyable conservation. 

scienzainrete

Comme ses organes étaient en très bon état, les historiens chercheurs pensent que pour sa momification, ce sont les mêmes méthodes que celles pratiquées par les égyptiens des siècles auparavant, qui ont été utilisées. 

Mais on est bien d’accord que de toute façon, ce qui est le plus impressionnant c’est l’expression de la petite fille qui est restée intacte cent ans après sa mort et qui montre la qualité du travail de Salafia.

Un magnifique mystère!

VOUS AIMEREZ AUSSI