Par Upsocl
19/11/2020

“Je pensais plus à elle qu’à la Bible. J’ai tout simplement écouté mon coeur. J’ai décidé d’être honnête avec moi et avec Dieu”, a reconnu Fanny, en appuyant sur le fait que l’amour sera toujours le plus important.

Son histoire est un récit d’amour. Le documentaire appelé “Nun of Your Business” (En référence à “Not of your Business), s’est chargé de raconter au monde l’histoire de MArita et Fani, deux nonnes croates qui sont tombées amoureuses dans un couvent.

Elles sont passées par des milliers d’inconvénients mais les sentiments ont pris le pas. Elles ont renoncé à leurs vœux et ont commencé une belle relation qui aujourd’hui les rend plus heureuses que jamais. Leurs vies ont radicalement changé après que le destin décide de les réunir, les mettant à l’épreuve. 

Vous pouvez retrouver ci-dessous le trailer du documentaire sur le couple (*Video dans la langue originale*): 

Tout a commencé quand Marita (celle qui a les cheveux roses) est tout simplement tombée sous le charme de sa camarade. Les sentiments ont pris peu à peu de l’ampleur et il était mutuel. Tout cela a fini avec les deux jeunes femmes criant leur amour à voix haute.

“J’ai tout simplement écouté mon coeur”.

En Croatie c’est plutôt compliqué d’être homosexuel car ils sont catalogués comme “handicapés”.

ZagrebDox/ AFP

Elles ont toutes les deux laissé de côté leurs habitudes en confirmant et consolidant leur relation, qui aujourd’hui les rend heureuses et souriantes comme avant.

“J’ai décidé d’être honnête avec moi-même et avec Dieu”.

Ivana Marinic Kragic est la réalisatrice du documentaire qui met en scène les deux ex-religieuses qui a décidé d’accentuer sur la faible (ou quasi nulle) liberté qu’ont de nombreuses personnes sur leur décision de qui elles peuvent aimer.

ZagrebDox/ AFP

Marita a commencé son processus religieux à 18 ans mais au contraire de ce que de nombreuses personnes pourraient penser, elle ne le faisait pas par obligation. Elle avait ressenti l’appel.

C’est là qu’elle a rencontré Fani Feric qui est entré au couvent à 23 ans.

“Avant, j’idéalisais tout mais je me suis rendue compte que le cadre de l’Église ne me convenait pas. La consigne de mon ordre était ‘Veritas’. Au bout d’un moment j’ai décidé d’être honnête avec moi même et avec Dieu, c’était l’amour”.

a commenté Marita aux médias locaux

ZagrebDox/ AFP

Leur courage est inspirant, en aidant beaucoup de personnes qui se sentent opprimées et qui croient qu’elles font du mal en étant simplement heureuses.

 

“C’est difficile quand tu n’entres pas parfaitement dans le moule car tu es différent. Pour les catholiques, l’homosexualité est un pêché important. Je priais Dieu pour qu’il me guérisse de ma ‘maladie’. Mais plus tard je me suis rendue compte que si Dieu m’avait faite comme ça, il n’y avait rien à guérir.”

–remarque Fani–

ZagrebDox/ AFP

Cela fait un moment que ce jour a eu lieu. Marita a maintenant 36 ans et Dani vient d’avoir 40 ans il y a peu. Leur histoire est le récit d’un combat, d’amour et de sentiments.

Aujourd’hui, elles travaillent dans le tourisme et la restauration, elles coulent des jours heureux et pleins d’amour. Toujours fidèles à leur religion, à Dieu et surtout à l’amour. 

VOUS AIMEREZ AUSSI