Par Upsocl
07/10/2020

Il s’appelle Miqueas Lionel et il vit à Ushuaia en Argentine, du moins il y vivait car avec sa famille ils ont dû déménager à Buenos Aires à cause de ses maladies. Tous les efforts ont porté leurs fruits et il est aujourd’hui en parfaite santé.

Il a pratiquement tout vaincu. Le petit Miqueas est un vrai guerrier, un combattant en chair et en os. À son jeune âge d’à peine 2 ans il sait déjà ce que c’est d’avoir sa revanche sur la vie.

Il a récemment reçu une greffe de moelle osseuse, après une attente inquiétante à cause de sa leucémie mais il a aussi été contaminé au Covid-19 et il s’en est remis. Aujourd’hui il est en bonne santé et heureux avec sa famille ils sont très contents de cette grande victoire qu’ils ont gagnée.

Brian Alvarengo

Ils viennent de la Terre de Feu, précisément de Ushuaia en Argentine d’où ils ont dû déménager à cause de l’état de santé de Miqueas car il a dû être transporté à Buenos Aires.

“Lors d’un contrôle de routine chez le pédiatre on nous a dit que Miqueas présentait trois valeurs anormales dans le sang. 

En quelques jours on l’a diganostiqué atteint d’une leucémie myéloïde aiguë. Nous avons dû faire une nouvelle vie ici”.

 

– a commenté Brian le père de Miqueas au média  TN

 

Brian Alvarengo

Les chimiothérapies et les traitements ont commencé et cela a duré un mois. Mais les choses se sont compliquées, le petit a été infecté par un virus inhospitalier. Mais malgré tout cela, il n’a jamais baissé les bras.

Après le premier tour de chimio, la maladie était en rémission. Il y a eu une lumière d’espoir qui s’est rapidement éteinte, Miqueas est de nouveau tombé malade mais avec une intensité encore plus élevée.

Brian Alvarengo

La seule option était la greffe. Le panorama semblait sombre et triste, mais après la tempête il y a toujours un moment de calme.

Comme si il n’en avait pas assez, il a contracté une pneumonie et une mucite qui ont empirés avec les défenses affaiblies du petit suite à la chimiothérapie. 

“Il y a eu des moments où il avait plus de 39 degrés de fièvre. D’autres où des champignons se sont retrouvés dans son système sanguin à cause des faibles défenses immunitaires. On a passé de très mauvais moments”.

– a commenté Brian au média TN

Brian Alvarengo

Ils ont cherché des donneurs à l’international et cela a fonctionné. Il y avait un donneur en Allemagne. Le bonheur les a inondés, c’était très peu probable et c’est arrivé pour Miqueas.

En contrepartie, le petit garçon a souffert d’un fracture à la jambe et à cause de l’intense traitement contre la leucémie, il a développé une cardiopathie.

TN

“C’était à ne pas y croire”, a dit Brian quand il a appris que son fils avait attrapé le coronavirus. C’était vraiment jouer de malchance mais Miqueas Lionel s’en est sorti grâce à sa force.

Il s’est remis de ses infections, de la lésion à la jambe, la greffe et l’opération se sont passés à la perfection et tout s’est éclairé. La lumière était enfin visible au bout du couloir.

Aujourd’hui il est en parfaite santé. Sa famille est reconnaissante envers toutes les personnes qui ont aidé et ont apporté quelque chose pour qu’il aille mieux. Les miracles existent bien et Miqueas en est le témoin. Il peut désormais sourire heureux. 

VOUS AIMEREZ AUSSI