Par Upsocl
13/08/2020

À 18 ans, la mère de Chris Atoki l’a mis à la porte. “Il y a quatre ans, j’étais sans domicile et je dormais dans ma voiture, je me douchais dans les salles de sport et je me demandais d’où viendrait mon prochain repas. Je suis aujourd’hui officiellement propriétaire d’une maison!” a twitté le jeune homme.

À 22 ans, Chris Atoki a acheté sa première maison, mais si cela peut sembler être un évènement assez commun, pour le jeune homme c’est quelque chose de très spécial: pendant 4 ans il n’avait nulle part où vivre, il survivait avec peu d’argent. Il avait presque renoncé à la vie mais il a ensuite décidé de continuer à essayer. 

Quand il avait 18 ans, Chris avait un planning assez difficile pour quelqu’un de si jeune. Il se levait à 7h du matin tous les jours pour aller en cours jusqu’à 3h de l’après midi. Il devait ensuite faire des gardes de 12h dans son travail. Il faisait une sieste et retournait à l’école. Il avait besoin d’argent pour payer le loyer de sa mère. Tout allait bien jusqu’à ce qu’un jour, son gérant lui raccourcisse ses heures de travail.

Twitter @KingAtoki

Deux semaines plus tard seulement, son employeur l’a remercié car il ne faisait pas assez d’heures. “Le seul travail que j’avais était de remplir des camions et j’allais encore en cours car c’est ce qu’on m’a appris pour réussir. Le problème c’est que sans mon salaire et sans l’aide de mes parents, j’ai encore plus perdu”. A dit Chris à Thread Reader.

Chris ne pouvait plus continuer d’aller à l’école et alors qu’il a demandé des centaines de bourses, il a réussi à en avoir qu’une seule. Mais même ainsi ce n’était pas possible.

La malchance a continué: après une dispute avec sa mère, il a été expulsé de sa maison. Pendant un moment, il a essayé de trouver un refuge, mais personne ne l’a accueilli. “On m’a expulsé en novembre. J’ai tenté de dormir sur le sofa de ma grand-mère, mais cela n’a pas duré. J’ai tenté d’aller chez ma copine et son père n’a pas aimé.” a poursuivi Chris Atoki.

Twitter @KingAtoki

Finalement, sa voiture est devenue son unique refuge. C’est là qu’il s’est rendu compte qu’il avait touché le fond. “Je me suis stationnée en face de Walmart, avec moins d’un dollar. Je crois que j’avais $ 0,83, quelque chose comme ça. Sans famille. Sans amis. Sans argent. J’avais faim. Je pleurais en pensant que j’allais m’avouer vaincu. J’ai juste essayé de dormir”, a raconté Atoki. 

Chris pensait mettre fin à sa vie, mais quand il a regardé dans le rétroviseur, il s’est rendu compte que “la seule personne sur laquelle je pouvais compter, c’était moi.” Il a donc trouvé quelque chose pour se battre: lui-même.

Il a donc commencé à chercher du travail n’importe où. “Je veux dire, j’ai tout fait. Dans la logistique, technicien, empaqueter de la viande, assister un DJ pour des mariages, dans les panneaux solaires (deux fois), vendeur d’assurances, etc… et finalement, vendeur de matelas pour une entreprise avec laquelle je devais aller rencontrer des clients”, a t-il raconté.

“J’ai économisé ce qu’il fallait avec ces métiers improbables et j’ai pu payer un crédit et avoir une voiture. J’ai fait ce travail pendant un moment jusqu’à ce que conduire 600 km par jour commence à me fatiguer. Finalement, j’ai demandé du travail à Mattress Firm (entreprise de vente de matelas) et j’ai obtenu le travail, a t-il continué.

Twitter @KingAtoki

Chris voulait continuer d’étudier et il a trouvé la Lambda School, où il pouvait étudier en ligne, sans paiement initial et avec l’option de payer quand il aura un salaire. Le seul problème c’était que Lambda n’offrait que des programmes à temps complet et Chris travaillait déjà à temps plein.

Après avoir fini ses cours à Lambda, Chris est devenu un enseignant assistant et il voulait rendre ce qu’il avait appris. “Je voulais aider les étudiants à atteindre les mêmes objectifs que moi et à obtenir l’orientation qu’ils voulaient. Je leur ai tout donné à chacun d’entre eux et ils le savent. La centaine d’élèves que j’ai pu aider.”

Chris a ensuite postulé pour un travail dans la technologie à Philadelphie. Son salaire a doublé et il a continué à travailler. Ses efforts ont finalement porté leurs fruits: il s’est acheté sa propre maison. Contre toute attente, il a réussi. “Il y a 4 ans, j’étais sans domicile et je dormais dans ma voiture, je me douchais à la salle de sport. Je me demandais d’où viendrait mon prochain repas. Aujourd’hui je suis officiellement propriétaire d’une maison!”, a t-il écrit sur compte Twitter.

VOUS AIMEREZ AUSSI