Par Upsocl
03/08/2020

“Mon petit ami a peur de me donner la main dans la rue au cas où quelqu’un nous frappe. Mon père lui a dit qu’il allait lui enlever ses craintes et les voilà”, a raconté le jeune homme sur son compte Twitter.

Bien que la lutte de la communauté LGBT+ ait porté ses fruits dans la population mondiale, laissant un peu plus de place à la tolérance et à la conquête des droits qui leur correspondent, dans beaucoup d’endroits encore les personnes de la communauté ne peuvent pas montrer leur amour dans les lieux publics, car ils s’exposent à la violence d’autres personnes

Unsplash

Cette peur amène plusieurs d’entre eux à se priver de vivre leur vie comme les autres. Et personne ne mérite de vivre ainsi. 

Sur Twitter, un jeune homme appelé Ruben, allias Oviaska selon son identifiant, a décidé de raconter une expérience personnelle qui a ému les internautes. 

Twitter @oviaska

Le jeune homme a expliqué que son petit ami avait peur de se promener avec lui main dans la main dans la rue. Conséquence directe de la discrimination que les homosexuels vivent tous les jours. Sur la publication, Ruben a écrit: “Mon petit ami a peur de me donner la main dans la rue au cas où quelqu’un nous frappe. Mon père lui a dit qu’il allait lui enlever ses craintes et les voilà”.

Avec ce texte, Ruben a partagé deux photos de son père qui marchait dans la ville d’Oviedo (Espagne), main dans la main avec son gendre. Il se dégage beaucoup d’émotion de cette photo et elle envoie un message très fort. 

Twitter @oviaska

Dès que Ruben a avoué à son père les craintes de son petit ami, le futur beau-père n’a pas hésité à le prendre par la main, fier de se promener avec lui. 

Le couple était allé rendre visite à la famille de Ruben, et c’est là que les craintes avaient fait surface. Les villes comme Oviedo sont encore très conservatrices par rapport à Madrid par exemple. 

Unsplash

Le twitt est devenu viral et a déjà reçu plus de 194 000 “j’aime” et des centaines de commentaires qui admirant le courage du papa de Ruben. 

Unsplash

Pour qu’il y ait toujours plus de parents fiers de leurs enfants, comme ceux de Ruben! 

VOUS AIMEREZ AUSSI