Par Upsocl
05/01/2022

Bien qu’elle ait été “la petite amie principale” du propriétaire du manoir de 2001 à 2008, elle a assuré qu’il la harcelait et que la différence d’âge de 50 ans avait bel et bien affecté leur relation. Tout n’était pas strass et paillettes, selon elle, Hefner la faisait toujours payer d’une manière ou d’une autre.

Nous nous souvenons tous de l’époque de la Playboy Mansion, une idée de divertissement pour adultes qui se passait au sein d’une maison géante. Un plan de Hugh Hefner, qui était le propriétaire des lieux et qui était souvent avec les meilleures filles.

Tout au long de sa vie, il a eu de nombreuses petites amies, généralement choisies parmi ses propres “lapines”, comme on les appelait.

A&E

Même alors qu’il était dans le 3ème âge, il a continué d’entretenir des relations et parmi elles se trouvait Holly Madison, elle a été sa petite amie de 2001 à 2008. Cela avait de nombreux avantages, en étant main dans la main avec le patron, tout le monde la voyait et elle profitait de petits bonus supplémentaires.

Mais tout n’est pas rose et cet ex-bunny playboy a raconté les mauvais moments qu’elle a vécus lors d’un documentaire de A&E qui s’intitulera : Secrets of Playboy.

Getty Images

Le mannequin, aujourd’hui âgé de 41 ans, a emménagé dans le manoir à l’âge de 21 ans en 2001, date à laquelle Hefner l’a choisie alors qu’il avait lui 75 ans. Après s’être séparés 7 ans plus tard, elle a décidé de décrire leur relation de “syndrome de Stockholm”, lorsqu’on développe de l’amour pour un kidnappeur.

Selon le livre qu’elle a écrit, intitulé “Down the Rabbit Hole“, ils avaient une dynamique de pouvoir dans laquelle, bien évidemment, Holly Madison était perdante.

Getty Images

Aujourd’hui, elle revit ces moments, 4 ans après la mort de Hugh Hefner, pour le documentaire Secrets of Playboy.

Dans l’une des premières bandes-annonces, elle a raconté qu’elle s’était déjà coupée les cheveux et avait été critiquée sans pitié par Hugh Hefner. “Il me criait dessus et me disait que cela me donnait l’air vieille, dure et radine“, se souvient-elle à propos de cet événement, tandis que les autres lapines la regardaient comme une victime d’abus.

A&E

Selon elle, elle a été prise dans un “cycle de choses dégoûtantes” pendant son séjour à la Playboy Mansion, la pire chose pour elle était de ne pas savoir quoi faire puisqu’elle était si jeune et inexpérimentée. Finalement, elle est devenue la petite amie du patriarche des lieux, mais cela n’a fait que rendre sa surveillance encore bien pire.

Getty Images

Bien qu’elle ait indéniablement vécu une vie d’opulence, il ne fait aucun doute qu’elle a dû le payer avec des années de sa vie où elle a subi les mauvais traitements d’un homme qui lui a manqué de respect à plusieurs reprises et elle ne pouvait rien faire car c’était lui qui signait ses chèques.

VOUS AIMEREZ AUSSI