Par Upsocl
10/09/2021

L’influenceuse Bianca Andrade compte plus de 15 millions de followers sur ses réseaux sociaux, son bébé sera donc élevé sous la surveillance de beaucoup, beaucoup de gens. Et ils pourront tous constater que Bianca ne forcera pas un genre pour élever son nouveau-né.

Si nous revenons cent ans en arrière (cela peut sembler beaucoup de temps, mais ce n’est qu’un grain de sable dans la longue histoire de l’humanité), les conformations des familles étaient très différentes de ce qu’elles sont aujourd’hui. Chaque personne savait parfaitement quel serait son rôle ainsi que les limites imposées par son genre que ce soit dans son foyer ou au sein de la société elle-même. Cela permettait une certaine tranquillité et un schéma à suivre, mais cela signifiait également que la vie pouvait être assez difficile pour les personnes qui ne se sentaient pas à l’aise dans cette norme.

@bianca

C’est pourquoi l’époque dans laquelle nous vivons a pris soin de corriger ces choses et commence parfois dès les premiers instants de la vie.

@bianca

C’est le cas de Bianca Andrade, une influenceuse populaire sur les réseaux sociaux qui a déclaré à ses plus de 15 millions de followers qu’elle donnerait à son nouveau-né une éducation très particulière.

@bianca

Bien que le bébé s’appelle Cris et qu’il soit né de sexe masculin, Bianca prévoit de lui donner un éducation aussi ouverte et libre que possible. C’est pourquoi elle n’envisage pas de lui donner un genre prédéfini lors de son éducation.

@bianca

Pour faire comprendre qu’ils ne voulaient forcer pour lui aucune décision avant sa maturité émotionnelle, elle et son partenaire ont choisi la couleur violette pour repeindre la chambre du bébé, ainsi que pour tous les vêtements qu’ils lui ont offerts et pour ses affaires. Ils sont venus à cette couleur car c’est le mélange entre le rose et le bleu clair.

@bianca

La décision d’élever son fils de cette façon est intervenue après une conversation que Fred, le mari de Bianca a eue avec sa sœur qui s’est récemment définie comme non binaire. Il a dû comprendre la lutte qu’elle a dû traverser pour se sentir à l’aise dans son corps, et est arrivé à la conclusion qu’elle n’était à l’aise avec aucune des deux entités de genre traditionnelles, elle lui a ouvert les yeux.

@bianca

C’est pourquoi lui et sa femme ont décidé que ce petit enfant avec qui ils vont passer le reste de leurs jours devra trancher lui-même sur ces questions de genre et d’identité.

 

VOUS AIMEREZ AUSSI