Par Upsocl
10/08/2020

Elle a dit que cela ne la dérangeait pas de vivre là, que c’était même un endroit tranquille et libre. C’est devenu une attraction touristique qui reçoit tous les jours des curieux.

La vie sur l’autoroute est dangereuse. On ne sait jamais ce que la vie nous y réserve, du moins quand on est dans un véhicule. Il s’est passé quelque chose de similaire dans cette histoire cependant, c’est l’autoroute qui a entouré cette femme. On pourrait dire que la route est arrivée jusqu’à sa maison.

Dans la ville Chinoise de Guangzhou les autorités ont construit une autoroute autour d’une humble demeure. La propriétaire a refusé pendant des années de la vendre, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’autre option que de construire la route sans toucher à la maison. À ce niveau, la route se divise et se rejoint après la maison, laissant un petit  “trou” où vit madame Liang.

Guangzhou Daily – Weibo

Pendant plusieurs années, il y a eu des négociations entre les autorités et la propriétaire de la maison mais ils ne sont jamais arrivés à un accord. Elle a refusé toutes les propositions du gouvernement en affirmant que les offres n’étaient pas adaptées.

Guangzhou Daily – Weibo

Il s’est passé du temps depuis et le projet s’est matérialisé. Les années sont passées et il y a eu des images aériennes de l’humble foyer entre les deux voies de l’autoroute. La maison est devenue une attraction touristique.

Le lieux est devenu une attraction pour beaucoup de monde, les autorités ont dû l’entourer d’une clôture en béton pour éviter de possibles accidents.

Pear Video

On ne lui a pas offert de foyer où s’en aller et sa réponse a été un non irréfutable. Beaucoup de personnes l’ont critiquée pour ne pas avoir quitté les lieux en faisant allusion au piteux état de son habitation. 

Elle a dit que cela ne la dérangeait pas, c’est un endroit tranquille, libre, agréable et confortable. Mais il y a aussi quelques personnes qui affirment que madame Liang aurait exigé au gouvernement 4 appartements, mais qu’ils ont accepté de lui en donner seulement deux. Ils ne sont pas arrivés à un accord.

Guangzhou Daily – Weibo

Beaucoup de monde est venu sur les lieux pour photographier et regarder la maison. Tout comme celle de madame Liang, 47 autres maisons avaient été achetées et les habitants délogés pour construire ce projet d’autoroute. Tous les autres ont déménagé mais madame Liang est toujours là.

Les autorités ont communiqué que les ingénieurs ont étudié le cas et qu’ils sont arrivés à la conclusion qu’il n’y avait pas de danger pour la femme. Ils ont promis de rester en contact pour trouver une solution.

VOUS AIMEREZ AUSSI