Par Upsocl
19/11/2021

Sara Blakely est une femme d’affaires de 50 ans qui a commencé par vendre des fax et qui vient de vendre sa marque de sous-vêtements Spanx pour 1,2 milliards de dollars. Elle a offert ce cadeau pour “célébrer le moment”.

N’importe qui souhaiterait occuper un emploi où il peut s’entendre avec ses supérieurs et ses patrons afin de vivre dans un environnement de travail agréable sans problèmes relationnels.

Parfois ce sont les patrons eux-mêmes qui font leur maximum pour renforcer ces relations avec leurs employés. Ils peuvent le faire de différentes manières et Sara Blakely, propriétaire de la société Spanx a eu une idée : offrir à ses employés des vacances où ils le souhaitent.

Twitter @SahilBloom/Sara Blakely

Mais avant même d’avoir des employés, Sara a dû se battre pour voir son rêve qui était d’avoir sa propre entreprise se réaliser. Après des années de tentatives frustrées, à la fois académiques et professionnelles et après avoir travaillé dans la vente de fax, cette femme de 50 ans a réussi à monter son entreprise.

Selon les informations du tweetos Chris Munn, l’entreprise a démarré avec un capital de seulement 5 000 dollars et a fini par valoir 1,2 milliards de dollars, somme pour laquelle elle a été rachetée par la société d’investissement Blackstone.

Twitter @chrisxmunn

C’était très difficile de démarrer une entreprise et Sara a passé de nombreuses années à avoir deux emplois en parallèle. D’une part, elle était propriétaire de Spanx, une marque de sous-vêtements naissante, et d’autre part, elle était vendeuse en faisant du porte-à-porte pour proposer des fax.

Twitter @SahilBloom

Sara n’a jamais eu le soutien d’aucun investisseur lorsque son entreprise a démarré et elle a décidé de remercier ses employés pour toutes ces années d’existence sur le marché des sous-vêtements.

Twitter @SahilBloom

En pleine célébration de la marque pour une grande mise à jour, Sara a informé tous ses employés qu’une autre entreprise avait acheté Spanx et qu’en guise de remerciement pour ces années de travail, elle allait leur offrir deux billets de première classe pour la destination de leur choix ainsi que la somme de 10 000 dollars.

L’annonce a été reçue avec des cris de joie de la part des employés, qui ont joué un rôle important dans la croissance de l’entreprise de Sara.

VOUS AIMEREZ AUSSI