Par Upsocl
12/11/2020

“Mes mains sont si lourdes que je peux à peine les lever pour me peigner ou me laver les cheveux, c’est très difficile. S’habiller est aussi très difficile et douloureux”, a raconté Duangjay.

Duangjay Samaksamam, une femme de 65 ans de la province de Surin en Thailande souffre d’une maladie extrêmement rare et douloureuse. Depuis qu’elle a neuf ans, ses membres supérieurs ont toujours été gonflés.

Marcher, se laver et se peigner les cheveux ou même se laver les dents sont des tâches quotidiennes que Duangjay a beaucoup de mal à réaliser. Selon les experts, elle est la seule personne au monde à souffrir de cette macrodystrophie lipomateuse qui lui apporte des problèmes des épaules jusqu’aux doigts des deux bras.

AP

“Mes mains sont si lourdes que je peux à peine les lever pour me peigner ou me laver les cheveux, c’est très difficile. S’habiller est aussi très difficile et douloureux”

a dit Duangjay dans une interview au  Daily Mail en 2014

La femme qu’on qualifie de “la femme aux mains les plus grandes du monde”, affirme que depuis l’enfance elle s’est toujours sentie différente et a toujours eu honte de sa maladie. Elle a passé les premières vingts années de sa vie enfermée. Elle voulait que personne ne la voit et par peur d’être jugée sur son aspect, elle n’est jamais allée à l’école et n’a jamais appris à lire.

C’est seulement à 20 ans qu’elle s’est vue obligée de sortir de sa cachette (sa chambre) pour prendre en charge la boutique d’alimentation familiale et s’occuper de ses parents âgés. 

Duangjay a attiré l’attention de beaucoup de médecins du  monde entier à cause de ses bras énormes et l’accumulation de dépôts de gras qui s’y distribuent . La plupart d’entre eux ont tenté de réaliser une opération chirurgicale pour diminuer le gonflement, mais aucun n’a réussi. 

“Certains médecins ont dit que la seule solution était de me couper les mains si je voulais marcher librement. Mais je ne veux pas faire cela.”

a t-elle dit au  Daily Mail

Youtube

La femme a tout remis entre les mains des médecins et avait l’espoir de voir des changements. Cependant, au lieu d’améliorer sa situation, les opérations ont empiré sa condition.

“Pendant la première opération, les médecins n’ont pas retiré le tissu en entier. Ils ont juste ouvert mes bras pour vérifier. Ils ont dit que ce n’était rien de trop grave, malgré le tissu épais à cet endroit, ils n’ont donc rien enlevé par peur d’abîmer mes nerfs. Après cinq mois, mes poignets ont commencé à me faire très mal. Je ne pouvais pas dormir. 

a raconté la femme pendant l’interview

AP

Un des cents chirurgiens qui se sont interessés à la femme a été le chirurgien plasticien et esthetique Dr. Eiju Uchinuma. L’homme impressionné par sa condition a dit que “ce cas est très rare. Ses deux bras sont agrandis. Ses bras et ses mains sont énormes, ils gonflent alors énormément, mais cela pourrait être pire.”

Actuellement, Duangjay vit avec sa sœur et sa nièce. Malgré tout le temps passé et les centaines de médecins et spécialistes qui l’ont vue, la femme est consciente qu’elle est la première et la seule personne au monde atteinte de cela et la cause de la maladie est si rare et inconnue qu’il n’y a tout simplement pas de de remède. 

VOUS AIMEREZ AUSSI