Par Upsocl
23/11/2020

Dans la vidéo filmée dans les rues de Mexico, la jeune fille s’est agenouillée pour son ex, face à la copine actuelle du jeune homme qui lui a demandé de mettre un terme à cette situation.

La codépendance peut devenir un problème assez sérieux. Bien que l’on ait tendance à la normaliser comme étant une ráction propre de l’être humain lorsque l’on ressent de l’amour envers quelqu’un, la vérité est qu’il s’agit d’une pathologie psychologique lorsqu’un individu a réprimé une grande partie de ses sentiments au cours du développement d’une relation.

Récemment, une vidéo est devenue virale montrant une jeune femme au milieu de la rue qui commence à harceler son ex petit ami pour lui demander de revenir. Mais derrière ces images, un grand débat s’est formé sur les réseaux sociaux dû aux différents points de vue des gens face à cette situation.

Twitter

Pour certains, la situation est comique, pour d’autres elle est préoccupante, mais ce qui est sûr c’est qu’il n’est pas sain de porter les sentiments que l’on a envers une personne à l’extrême et d’exiger qu’elle nous revienne, encore moins face à son ou sa partenaire actuel. 

La vidéo, filmée dans les rues de Mexico, montre comment une jeune femme supplie son ex de revenir alors qu’il insiste en lui disant qu’il ne l’aime pas, tout ceci face à sa copine actuelle. On peut voir comment la jeune fille cherche désespérément un moyen pour que son ex petit ami retourne avec elle, mais la réponse est toujours la même: Non, je ne veux pas qu’on se remette ensemble”.

Parmi les commentaires sur internet, beaucoup ont trouvé cette situation comique et sans importance, d’autres ont analysé le sujet, l’amenant à quelque chose de beaucoup plus profond.  Et c’est là qu’on peut se rendre compte que la société est arrivée à un stade où, voir ce genre de situation se produire, peut lui paraître tout à fait normal.  

Twitter

Comme on peut le constater dans la vidéo, la plupart des gens dans la rue ont passé leur chemin, alors que d’autres se sont mis à filmer. Et ceci ne semble pas avoir la moindre importance pour la jeune fille. 

Parmi les passants, on peut entendre des commentaires tels que “Aime-toi d’abord”, “Ne te traîne pas”.  La vidéo a déjà atteint plus de 440 000 vues sur Twitter, ce qui nous fait réfléchir sur une réalité inquiétante, qui parfois peut s’exprimer de cette manière, ou bien se transformer en un harcèlement plus sévère. 

 

VOUS AIMEREZ AUSSI