Par Upsocl
08/04/2020

Plusieurs personnes ont publié sur les réseaux sociaux cette magnifique scène. Il n’y a personne dans les rues et la planète fait un break.

Fin mars, le premier ministre indien, Narenda Modi, a annoncé un confinement total du pays pendant 21 jours afin d’endiguer la propagation du coronavirus. Il y a déjà 4.789 contaminés et 124 personnes ont trouvé la mort.

Grâce à cet arrêt forcé, les niveaux de pollution se sont drastiquement réduits dans la majorité du pays. Le fait que 1.300 millions de personnes restent chez elles n’est pas resté sans conséquences.

L’assemblée Centrale de Pollution de la République de l’Inde assure qu’il y a eu une “amélioration significative de la qualité de l’air”. Seulement à Delhi par exemple, la quantité de particules en suspension (PM10) a été réduite jusqu’à 44% entre le 22 et 23 mars 2020, en comparaison avec la journée précédente.

Selon l’Unité d’Intelligence et de Renseignement (Data Intelligence Unit – DIU) d’Inde, l’indice de la qualité de l’air s’est en moyenne amélioré de 33% dans le pays, entre les 16 et le 27 mars derniers.

Plusieurs personnes du nord de l’inde ont signalé qu’ils pouvaient, pour la première fois en 30 ans, voir l’Himalaya couvert de neige depuis une distance de 200 kms.

Sur les réseaux sociaux, les internautes ont utilisé toutes sortes d’adjectifs pour décrire la scène: fascinant, surprenant, du jamais vu,… Les habitants de la ville de Jalandhar sont restés comme hypnotisés.

Les gens ont documenté cet événement spectaculaire et ont inondé Twitter de photos, dont l’ex joueur de cricket Harbhajan Singh, entre autres.

Certains même, affirment que c’est la première fois depuis des dizaines d’années que les montagnes couvertes de neige à Himachal Pradesh pouvaient être admirées depuis Jalandhar.

Rajnish Sharma, habitant de Jalandhar, a raconté au Hindustan Times que lorsqu’il est allé sur le rooftop, il est resté abasourdi alors que la cordillère s’élevait derrière les nuages. Il a ensuite appelé sa famille pour qu’elle puisse admirer la beauté de la nature.

Baldev Singh, s’est lui aussi exprimé et il a expliqué cet événement comme étant un miracle de la nature. Il a ajouté qu’il était temps que chacun médite sur la façon dont nous sommes en train d’altérer l’équilibre écologique de la nature à cause de la pollution.

 

 

 

 

 

 

 

VOUS AIMEREZ AUSSI