Par Upsocl
23/06/2022

Dalina était allée se faire tatouer mais finalement elle a préféré abandonner les lieux en pleine séance plutôt que d’attendre que le tatouage soit terminé. Le respect avant tout.

Le fait d’éviter de faire des commentaires sur le corps d’une autre personne se démocratise de plus en plus, mais malheureusement il y a encore des personnes qui continuent de critiquer le physique des autres sans se soucier de blesser leurs sentiments. C’est ce qui est arrivé à Dalina, qui a souffert d’une agression verbale complètement inappropriée.

Instagram: @daliestella

Dalina vit à San Diego, aux Etats-Unis, et comme beaucoup de filles de son âge, elle fréquente régulièrement une salle de sport proche de chez elle pour entretenir son corps, et le maintenir sain et tonique. C’est là-bas qu’elle a fait la rencontre d’un tatoueur professionnel qui l’a complimentée sur ses tatouages, visibles sur ses bras et sur sa poitrine.

Après avoir discuté un moment ensemble, l’artiste l’a convaincue d’aller se faire tatouer dans son salon. La jeune fille qui est habituée des tatouages a accepté, enthousiaste.

Instagram: @daliestella

Une fois sur place, elle a retiré son haut et s’est retrouvée en brassière puisque son nouveau tatouage allait être sur son ventre. C’est là que son cauchemar a commencé.

Pendant qu’il tatouait, l’homme a commencé par critiquer la forme des seins de sa cliente, en lui expliquant qu’il trouvait que ces derniers n’étaient pas du tout symétriques. 

Et ce n’est pas tout! Quand elle s’est retournée, l’homme a ajouté : “ah, maintenant je comprends pourquoi je te vois si souvent à la salle, tu as de sacrés bourrelets dans le dos!”. La jeune fille n’en revenait pas de sa cruauté, comment pouvait-il lui tenir des propos aussi déplacés? Elle a donc décidé de partir sur le champ.

Instagram: @daliestella

Elle a pris ses affaires, lui a payé ce qu’elle lui devait pour le tatouage et s’est dirigée vers sa voiture. Le tatouage n’était pas terminé mais peu importe. Une fois à l’intérieur du véhicule elle a fondu en larmes et a même fait une crise d’angoisse à cause des critiques et moqueries qu’elle venait de recevoir.

Elle a décidé de se confier immédiatement à ses followers dans une vidéo sur TikTok, pour raconter son expérience et leur demander s’ils comprenaient sa réaction ou s’ils trouvaient qu’elle exagérait.

Les internautes ont soutenu Dalina dans leurs commentaires et appuyé sa décision de quitter les lieux bien que le travail soit incomplet en lui disant qu’elle avait pris la bonne décision.

VOUS AIMEREZ AUSSI