Par Upsocl
09/06/2020

Le COVID-19 a retardé les procédés légaux, mais rien n’allait les empêcher d’atteindre leur but. Désormais, leur fils – le petit Parker – est avec eux et ils forment une famille heureuse.

Avec la pandémie du COVID-19, ils y a beaucoup de changements auxquels nous avons dû nous habituer, sur différents aspects de notre vie. D’abord parce que la plupart des démarches, activités, et cours, se réalisent aujourd’hui en ligne pour éviter la propagation et aussi parce qu’il faut respecter les différentes mesures de distances et isolement social mises en place par les gouvernements. C’est comme ça qu’on a vu apparaître les cours groupés en visio-conférence, durant lesquels les élèves assistent à leurs cours à travers des plateformes comme Zoom. C’est cette même application qui a été utilisée pour une toute autre raison, un peu plus surprenante.

Christophermore/Instagram

En effet, cette application a permis à un couple homosexuel de Floride, formé par Anthony Lach et Chris More, de devenir récemment la nouvelle famille de Parker Terrence via un processus en ligne. Ils devaient normalement adopter leur enfant le 15 avril dernier. Cependant dû aux conséquences du coronavirus, cela a dû être repoussé car les tribunaux avaient suspendu toutes les adoptions.

Christophermore/Instagram

Ceci a changé début mai, lorsqu’ils ont appris que les tribunaux étaient en train de ráliser les adoptions via l’application Zoom. Le 14 mai dernier ils ont donc enfin pu adopter leur enfant actuel: Parker Terrence Lachmore. Il est né le 31 décembre 2019 et à cause d’un accouchement traumatique, il a dû passer quelques temps en soin intensifs dans l’hôpital dans lequel il se trouvait.

“Nous avions découvert qu’il avait subit un accouchement traumatique et qu’il avait un poumon inflammé, ce qui provoquait des problèmes respiratoires. Le bébé a donc été assisté par le dispositif CPAP (Continuous Positive Airway Pressure de son sigle en anglais) et par une sonde d’alimentation (…) Nous n’avions encore signé aucun document [d’adoption] à ce moment là, donc les infirmières n’avaient pas l’autorisation de nous divulguer quoi que ce soit sur ce qui lui arrivait et sur son état de santé (…). Cela nous inquiétait, mais chaque fois que nous le regardions, nous savions que c’était notre fils et peu importe ce qui lui arrivait, nous serions là pour lui et pour surmonter les épreuves”.

– a expliqué Anthony Lach à Good Morning America.

Christophermore/Instagram

Après avoir réalisé l’entretien et les démarches en ligne, ces parents originaires d’Orlando ont décollé immédiatement vers l’Arizona pour aller le voir. Cependant ils leur restait encore à signer les papiers d’adoption, ce qu’ils ont fait pour enfin venir voir leur bébé. Par miracle et à la plus grande surprise des médecins, le bébé s’est rétabli rapidement ce lui a permis de rentrer peu de temps après chez ses nouveaux parents à Orlando.

Christophermore/Instagram

“Nous traversons une période si sombre, mais il y avait tellement de lumière ce jour là, c’était incroyable (…) Pour moi être père, c’est mon rêve depuis que je suis tout petit. Ma maman m’a élevé seule et je me suis toujours promis d’être le meilleur papa possible”

– a raconté Anthony.

Christophermore/Instagram

Le deuxième prénom du petit Parker est Terrence, en honneur à son grand-père, le père de Chris More, qui est décédé en Angleterre juste avant la naissance du petit, aujourd’hui en très bonne santé. D’ailleurs ils ont découvert qu’il a une demie-soeur qui a elle aussi été adoptée dans une famille à 48 km de chez eux.

 

VOUS AIMEREZ AUSSI