Par Upsocl
14/12/2020

Le jeune homme de 17 ans était revenu en cours suite aux vacances de Thanksgiving mais l’administration de son école ne lui a pas autorisé son changement esthétique et ils ont décidé de le renvoyer indéfiniment.

L’appartenance à une institution scolaire implique de se plier à certaines règles et exigences qui doivent être respectées. Il y a des règles typiques comme avoir de bonnes notes, respecter la communauté et parfois, porter l’uniforme de l’école. Il est cependant étrange de voir dans les règles d’une école l’interdiction de porter du vernis à ongles et que ce soit un motif de renvoi d’un élève.

Eh bien, il s’avère qu’aux États-Unis et plus précisément au Texas, un étudiant ouvertement gay du nom de Trevor Wilkinson, 17 ans, a été tout simplement renvoyé de son école, Clyde High School, pour être arrivé avec du vernis à ongle au retour des vacances de thanksgiving.

NBC

Selon le règlement de l’école, Trevor enfreindrait le code vestimentaire. 

À la suite du renvoi de Wilkinson, un étudiant de dernière année a créé une pétition sur Change.org  pour exiger que les étudiants garçons soient autorisés à se mettre du vernis à ongles, et la pétition dépasse les 300 000 signatures virtuelles.

Dans un Tweet, Trevor a rendu publique son mécontentement et beaucoup de monde a pensé que c’était une blague, mais en apprenant que c’était réel,  la nouvelle est allée jusque dans les médias traditionnels.

Change.org

Imaginez que votre école n’autorise pas aux garçons de mettre du vernis à ongles et les renvoie et que toute l’administration soit d’accord avec cela. Homophobes et sexistes? Bienvenue dans le Texas de l’ouest.

–Trevor Wilkinson sur Twitter

Le lycée Clyde n’a pas voulu parler de l’affaire mais a publié une déclaration publique annonçant qu’un examen attentif du code vestimentaire sera effectué pour voir si la sanction contre le jeune homme était appropriée.

Il s’avère que le code de l’école dit explicitement qu’il est interdit aux hommes de porter du maquillage et du vernis à ongles et si il voulait enfreindre cette règle,  l’élève avait la possibilité de corriger le problème au sein de l’école. D’autre part, Wilkinson a déclaré sur  NBC que ce code vestimentaire est discriminatoire. Le directeur a dit que s’il voulait revenir à l’école, il pourrait le faire mais qu’il devrait enlever la peinture sur ses ongles, ce que le jeune homme n’a pas accepté.

Apoyo – Pixabay

Trevor Wilkinson est dans l’attente que l’administration de son école change d’avis car il n’acceptera pas de revenir en cours dans une institution qui discrimine des communautés.  

VOUS AIMEREZ AUSSI