Par Upsocl
30/12/2020

“Je dois vous dire que je ne vais pas pouvoir envoyer le devoir rapidement parce que à la fin du cours, ma ‘cuchi’ a commencé à mettre bas et je ne sais pas combien de temps cela va durer”, a déclaré le petit Juan Gabriel (un jeune élève d’Équateur) à son professeur dans un message vocal WhatsApp, qui est devenu viral et lui a valu la reconnaissance et la tendresse des internautes pour son énorme sens des responsabilités.

Une histoire qui respire la tendresse nous vient de la province d’Azuay, en Équateur, où un petit garçon de 9 ans a fait preuve d’un incroyable sens des responsabilités dans tous les sens du terme.

Le petit garçon, Juan Gabriel, est en CM1 dans une école rurale du canton de Guachapala et il y a quelques jours il aurait dû envoyer un devoir demandé par son institutrice Nancy Monroy. Il était sur le point de le faire, mais peu de temps avant la fin du cours virtuel, Juan Gabriel s’est rendu compte qu’il se passait quelque chose avec Sandy, son cochon.

El Universo

Le cochon était sur le point d’accoucher et il n’y avait personne d’autre que le jeune garçon à la maison pour l’aider. Par conséquent, il a dû mettre ses devoirs de côté et se mettre au travail avec la mise à bas, mais pas avant d’envoyer un message vocal à son professeur pour tout lui expliquer.

«Professeur Nancy, bonjour. Je dois vous dire que je ne vais pas pouvoir envoyer le devoir rapidement parce qu’à la fin du cours, ma ‘cuchi’ a commencé à mettre bas et je ne sais pas combien de temps cela va durer. Et comme ma mère n’est pas encore rentrée, je dois surveiller «cuchi». Dès que l’accouchement est fini, je vous envoie le devoir, merci, au revoir. J’espère que vous me comprenez”.

Message vocal de Juan Gabriel à son professeur

El Universo

Le média local El Universo a contacté le petit garçon après que son audio soit devenu viral sur les réseaux sociaux, et il a raconté que c’était lui qui avait sorti le premier porcelet sans l’aide de personne, vers 13 heures. Peu de temps après, sa mère – une vendeuse de légumes dans une ville voisine – est rentrée et a pris la relève pour qu’il aille faire ses devoirs.

Pendant ce temps Nancy, l’enseignante, a déclaré que sa première réaction était de la tendresse puis de la compréhension, et elle a réaffirmé que les enfants ont également d’autres activités à faire à la maison. De plus, Juan Gabriel est un élève très attentif et responsable, il n’y avait donc aucune raison d’être fâchée par son retard.

 

Un exemple de noblesse d’âme et de vivacité d’esprit de la part du jeune garçon! Nous espérons que sa “cuchi” va bien et qu’elle n’a pas eu de problèmes pendant la mise à bas. 

VOUS AIMEREZ AUSSI