Par Upsocl
18/01/2021

Lilia (27 ans) et Ulises (30 ans) ont toujours su qu’ils ne voulaient pas d’enfants, avant même de se rencontrer. En supportant toutes les critiques et opinions il a décidé de subir une vasectomie et elle attend que la pandémie se calme pour pouvoir être opérée; les seuls opinions qui les intéressent sont les leurs.

Nous pourrions dire qu’avec le temps, il y a eu du changement dans le paradigme sur la façon de créer une famille. Avant les choses étaient plutôt simples: se marier et avoir des enfants allaient de pair et c’était très mal vu de faire autrement.

Getty Images

Mais aujourd’hui, beaucoup de couples sont bien décidés à ne pas avoir de descendance et à rompre avec la tradition tout en sachant les engagements et les responsabilités qui vont avec l’éducation d’un enfant. C’est de plus un sacrifice évident de la vie personnelle et conjugale.

En sachant cela, on a pu voir dans les médias le cas de Lilia et Ulises, un couple de pompiers originaire de la ville de Hermosillo dans l’État de Sonora au Mexique. Ce couple de moins de 30 ans a décidé qu’ils allaient tous les deux être opérés pour ne pas avoir d’enfants. Il a subi une vasectomie et elle attend le retour au calme après la pandémie pour subir son opération. 

El Imparcial

Pour Ulises, la paternité a toujours été un sujet compliqué et dérangeant car il n’a jamais voulu avoir d’enfants. C’est pour cela que lorsqu’il a rencontré Lilia et qu’il a découvert ce qu’elle pensait sur le sujet, il n’a plus voulu la lâcher.

Quand nous nous sommes rencontrés, nous voulions nous ouvrir un peu plus l’un à l’autre, nous n’étions plus des enfants et ce n’était plus une amourette où on se donne la main, mais nous savions déjà ce que nous voulions et comment nous voulions le faire. Quand elle m’a dit: «Tu sais quoi? Je ne veux pas d’enfants », j’ai été impressionné parce que moi non plus et c’est le moment où nous nous sommes dit: Nous sommes faits l’un pour l’autre“.

—Ulises Velásquez pour El Imparcial

Image de référence (About Kids Health)

De plus, Ulises a déclaré qu’il y avait dans sa famille de nombreuses maladies congénitales, il avait donc peur que ses éventuels futurs enfants en souffrent. Cela n’a fait que confirmer sa position.

Pour aller au bout de leur idée, ils ont recherché des méthodes contraceptives pour tous les deux. Mais lorsqu’ils ont réalisé qu’elles étaient toutes destinées aux femmes et que cela pourrait présenter un risque pour la santé de Lillia, Ulises a décidé de faire le premier pas et de subir une vasectomie.

El Imparcial

Pour moi, cela a été un très grand acte d’amour qu’il décide de se faire opérer. Mais même ainsi, j’ai toujours le désir de me faire opérer moi aussi une fois la pandémie passée, de réaffirmer ma position et de ne prendre aucun risque. Ma famille a appris à respecter ma décision, avec un peu de déception, mais elle accepte que c’est ce que je veux“.

—Lilia Zoraya Echeverría pour El Imparcial

Aussi bien la famille que les amis ainsi que les médecins les ont prévenus des conséquences de leur décision, mais Lilia et Ulises sont des adultes qui savent clairement

Image de référence (Healthline)

Et nous les comprenons. Pourquoi assumer le défi d’avoir des enfants si on n’est pas 100% connecté spirituellement avec cette idée? Finalement, c’est un acte d’empathie et très peu égoïste. 

VOUS AIMEREZ AUSSI