Par Upsocl
25/09/2020

“Je ne veux pas être absent madame. J’amènerai ma soeur qui a un an car ma grand mère doit aller à la ferme et personne ne peut rester à la maison pour s’occuper d’elle”, a t-il dit.

Il y en a qui ont des objectifs bien clairs depuis leur plus jeune âge. C’est le cas de Justin un petit garçon de 7 ans qui a décidé d’aller au bout de ses études malgré les difficultés de sa famille. D’ailleurs, le jeune garçon emmène sa petite soeur à l’école car il doit s’occuper d’elle puisqu’il n’y a pas d’adultes pour assurer ce rôle.

Le petit va à la Salvation Elementary School aux Philippines et il a soulevé l’admiration de tout son pays en 2018 après que sa maîtresse ait fait le buzz en publiant une photo de lui et de sa petite soeur sur ses genoux pendant qu’il est en classe.

Mam Lei

Même si cela a eu lieu il y a deux ans, cette histoire continue de créer de l’empathie à cause de la motivation de ce jeune garçon que rien ne semble capable d’arrêter. D’ailleurs, selon ce qu’a indiqué le média local  KCMP News, Justin a affirmé être bien décidé à continuer ses études peu importent les obstacles.

“Je ne veux pas être absent madame. J’amènerai ma soeur qui a un an car ma grand mère doit aller à la ferme et personne ne peut rester à la maison pour s’occuper d’elle”, a t-il dit.

Unsplash

La maîtresse du petit, Mam Lei a été très surprise en voyant le succès qu’a eu la photo dont l’intention était de montrer l’effort que doivent faire certains enfants pour être à jour avec les cours.

Unsplash

Depuis qu’il a fait le buzz dans ce pays d’Asie du sud est, Justin est devenu un exemple pour beaucoup de monde. Il est un cas parmi tant de familles qui sont affectées par le manque de ressources et qui ne peuvent pas s’occuper de leurs enfants correctement car elles sont constamment en train d’essayer de gagner de l’argent. 

Unsplash

Il y a bien d’autres enfants dans ce pays qui vivent dans les mêmes conditions que ce jeune garçon. Ce sont les grands frères qui doivent parfois assumer les rôles des parents devant l’absence des adultes.

VOUS AIMEREZ AUSSI