Par Upsocl
29/10/2020

C’était malgré tout un garçon plutôt intelligent. Il avait un QI de 126 ce qui est plutôt élevé.

John Lorber est un neurologue qui à cause d’un rendez-vous médical isolé et imprévu a trouvé quel serait son nouveau sujet d’étude. À sa grande surprise,il a reçu en consultation un jour de 1980 un jeune universitaire avec une grande tête qui souffrait d’une migraine gênante.

Une situation qui aurait pu se résoudre avec la simple prise de médicament cachait en faire une réalité plus intrigante et tout à fait inédite. Puisqu’après avoir subi un scanner cérébral, le neurologue a découvert sur les images que cet étudiant n’avait surprenament pas de cerveau.

Daniel Pellicer Roig

Le jeune était atteint d’une maladie connue comme une “hydrocéphalie”, qui en lieu et place d’une masse cérébrale (neurones et autres cellules), il y a du liquide céphalorachidien. Il n’avait pratiquement pas de cerveau. Cependant, malgré cette condition, cet étudiant de l’université de Sheffield était plein de vie et pleinement fonctionnel et conscient, même si il a la tête pleine d’eau.

Cela a impressionné John Lorber qui au lieu de garder la surprise pour lui a démarré une étude qu’il a publiée dans un article sur Science.org, qu’il a appellé “Is Your Brain Really Necessary?” (traduit comme: Est-ce que votre cerveau est vraiment nécessaire?). Un changement brutal au paradigme qui faisait consensus dans la médecine et la neurologie.

iStock

John était face à un jeune sans cerveau qui était complètement fonctionnel et qui avait une vie sociale normale, sans oublier qu’en plus de cela, il avait un QI de 126 (C’est à dire qu’il était plutôt intelligent). Un jeune mathématicien qui au lieu d’avoir entre 4 et 5 cm de matière grise et le reste de matière blanche, avait un cerveau composé de quelques cellules selon ce que disent les auteurs de cette étude.

Une étude dans laquelle il y a des comparaisons entre le poids de son cerveaux avec un cerveaux lambda. Un cerveau normal pèse environ 1,5kg alors que celui de ce jeune homme était estimé entre 50 et 150 grammes.

Science.org

Il est possible qu’après avoir lu cela vous pensez que cela ne pourrait pas être plus impressionnant…et bien c’est une erreur. Puisque ce cas n’est pas unique en son genre et après avoir recherché en profondeur, Lorber s’est spécialisé dans l’hydrocéphalie et il a observé 600 cas desquels 60 avaient moins de 5% de cerveau, et ce qui est encore plus surprenant: 30 de ces personnes ont un QI élevé.

 

Malheureusement John Lorber est décédé en 1996 et il n’a donc pas pu continuer d’approfondir son intéressant sujet d’étude. Il y a eu des théories ces dernières années sur le premier cas qu’il a étudié, avec pour postulat que la masse cérébrale de ce jeune n’était pas absente mais compactée dans un petit espace disponible. 

VOUS AIMEREZ AUSSI