Par Upsocl
30/04/2020

Des milliers d’internautes ont réagi face à cette créature bizarre, faisant des pronostics sur ses possibles origines.

On est probablement habitués à l’apparition constante de nouvelles espèces dans le monde animal, puisque l’on connaît qu’une petite partie des milliers d’animaux qui existent sur la planète. Tu me croirais si je te disais qu’environ 18.000 nouvelles espèces sont découvertes chaque année (entre les plantes, les microbes et les animaux)? Et bien c’est pourtant vrai, mais malheureusement dans le même lapsus de temps il en disparaît près de 20.000. À quoi cela est-il dû? Des experts attribue la responsabilité à un facteur en particulier: les humains. 

Il y a quelques jours, un internaute a publié sur Twitter une photo sur laquelle on peut voir une étrange créature, avec des ailes du cou jusqu’à la queue, et avec une peau particulière, sans pelage. Le cybernaute  a partagé l’image avec un message qui disait: “J’ai besoin de savoir… c’est quoi ce putain de truc?!

@ElGuruMartinez

Des milliers d’internautes ont réagi face à cette créature bizarre, faisant des pronostics sur ses possibles origines et commentant son apparence assez spéciale. Pourtant, la majorité d’entre eux n’ont pas visé juste.

L’organisation Sarawak Forestry Corporation, spécialisée dans la conservation de la vie sauvage de Sarawak, a expliqué qu’il s’agissait d’un lémurien volant, une espèce que l’on trouve fréquemment dans des pays comme la Thaïlande, la Malaisie, l’Indonésie et Singapour.

Mason ET AL

Ce même organisme a clarifié que la photo qui a été publiée sur les réseaux sociaux avait été prise en 2017, dans une forêt de la zone de Batu Kawa.

“On a pu localiser l’origine du registre après un long travail de collecte d’informations et de recherches menées avec le soutien d’autres organismes. Celui-ci avait été réalisé dans une demeure à Sg. Moyan, Batu Kawa. Selon les déclarations d’un membre de la famille, le Kubung (nom donné au lémurien volant dans ce pays) avait été trouvé près de chez eux. Plus tard ils l’avaient relâché dans une forêt aux alentours”.

A expliqué l’organisme.

De plus, ils ont  souligné que cet animal, plus connu sous le nom de lémurien volant, est actuellement une espèce protégée par Wild Life Protection Ordinance, et la chasse ainsi que la commercialisation en est absolument interdite. Ceux qui enfreignent cette lois encourent jusqu’à 1 an de prison et une amende de minimum 200 dollars.

Docsity ES

Des organisations ont donné des précisions sur cet animal peu commun, précisant qu’il ne vole pas comme d’autres insectes ou animaux puisqu’il utilise ses extrémités pour planer au dessus du sol, alors qu’il saute d’arbres en arbres. Ceci lui permet ainsi de parcourir de longues distances en une journée.

“C’est un arboricole (qui vit sur les arbres), il est actif la nuit et s’alimente des parties les plus tendres des plantes, comme des jeunes pousses, des bourgeons, des fleurs et des fruits.

On espère que ces organisations pourront continuer de préserver la vie sauvage, et de prendre soin de ceux qui n’ont pas de voix pour se défendre de la menace constante d’une des espèces les plus dévastatrices du monde, l’être humain. 

VOUS AIMEREZ AUSSI