Par Upsocl
20/02/2020

Il s’agit d’une fresque sous l’eau de l’artiste Diego Rivera appelée “l’eau, l’origine de la vie”.

Localisée dans la seconde section du parc de Chapultepec, cette oeuvre d’art a été construite pour l’inauguration du Carcamo de Dolorès en 1951 pour fêter la fin d’importants travaux qui apporteraient de l’eau potable à la ville de Mexico.

42 ans se sont écoulés avant que le Centre National des Oeuvres Artistiques décide de dévier le cours d’eau pour pouvoir voir l’oeuvre. Leur surprise a été énorme quand ils ont vu que la beauté de l’oeuvre était intacte.

Auteur inconnu, aidez-nous à le retrouver

L’histoire de cette structure et de la fresque sont liés au système hydraulique de la ville de Mexico. Pour la construire, ils aura fallu plus de dix ans et des millions de pesos mexicains dans le but d’apporter l’eau du fleuve Lerma jusqu’à la ville.

Auteur inconnu, aidez-nous à le retrouver

Quand les travaux ont été finis, pour célébrer l’évènement, le célèbre artiste Mexicain Diego Rivera, lui a donné une touche différente, une touche artistique, une touche de magie.

Auteur inconnu, aidez-nous à le retrouver

Diego Rivera avec Ricardo Rivas, l’architècte du bâtiment et l’artiste Ariel Guzik ont créé une vraie oeuvre d’art, autant à l’extérieur que dans les tunnels et les espaces intérieurs.

Extérieur du Carcamo (Auteur inconnu, aidez-nous à le retrouver)

Le nom du grand projet est “El agua, el origen de la vida” (L’eau, l’origine de la vie). Une phrase qui prend tout son sens plusieurs décennies après sa construction si on considère qu’aujourd’hui c’est un bien chaque fois plus rare. D’ailleurs, beaucoup de pays souffrent déjà du manque d’eau, d’autres luttent pour récupérer les droits de l’eau pour leurs populations.

C’est sans aucun doute une oeuvre visionnaire.

Auteur inconnu, aidez-nous à le retrouver

C’est une oeuvre qui démontre un génie impressionnant. Les quatres faces de l’intérieur du réservoir où se trouve précisément la fresque ont été peintes de façon à ce que quelque soit l’endroit d’où on la regarde, on peut en comprendre le sens. C’est un ensemble sans début ni fin.

Auteur inconnu, aidez-nous à le retrouver

Dans la partie inférieure, au sol, Diego Rivera a peint des microorganismes. Il savait que l’eau allait recouvrir son oeuvre pendant plusieurs années il a donc peint plus haut des formes stylisées, concrètes, qui montrent comme une évolution.

Après de longues années immergée sous l’eau, cette oeuvre voit de nouveau le jour et prend tout son sens. Aujourd’hui, alors que l’eau se fait chaque jour plus vitale et importante, la fresque de Diego Rivera semble regarder vers le futur.

VOUS AIMEREZ AUSSI