Par Upsocl
03/08/2022

Une femme vendant des plats faits maison dans les rues de Lima recouvre de film plastique les assiettes qu’elle sert. Après avoir terminé de manger, ses clients lui rendent les assiettes et elle n’a plus qu’à le retirer.

Une des tâches ménagères que l’on peut considérer des plus fastidieuses est probablement de devoir faire la vaisselle après un déjeuner ou un dîner. Mais voici qu’une vendeuse ambulante péruvienne a créé une méthode géniale pour utiliser de la vaisselle sans pour autant devoir la rincer, et en pouvant même la réutiliser en économisant ainsi en eau et en temps.

TikTok: @kathyhilarion

Le Pérou est reconnu mondialement comme capitale gastronomique grâce à sa cuisine dont les mets séduisent tous les touristes. L’avantage est qu’il est possible de la savourer partout : que ce soit dans un restaurant réputé et élégant ou à un coin de rue, sur le pouce.

À Lima, capitale péruvienne, cette vendeuse de rue en est la preuve. Son commerce qui rencontre un franc succès est situé sur un trottoir, où elle sert des plats à partir d’un petit chariot ambulant. La femme, qui a choisi de ne pas acheter des assiettes à usage unique, a dû trouver une astuce afin de maintenir un bon niveau de productivité et de rentabilité, tout en ne perdant pas de temps à faire la vaisselle afin de servir plus rapidement ses clients.

TikTok: @kathyhilarion

C’est ainsi qu’elle a inventé un système lui permettant d’éviter de faire la vaisselle. Ce qu’elle fait c’est qu’elle sert les repas de ses clients dans de vraies assiettes, recouvertes d’un film plastique jetable. Une fois leur repas terminé, ses clients lui remettent leurs assiettes, et elle n’a plus qu’à retirer le plastique: en dessous les assiettes sont restées intactes!

L’utilisatrice de TikTok @kattyhilarion a été fascinée par cette idée incroyable de la vendeuse de rue et elle a décidé de la filmer et de publier la vidéo sur les réseaux sociaux. Mais, comme c’est souvent le cas sur internet, la technique de la vendeuse n’a pas plu à tout le monde et a créé des réactions différentes et variées dans les commentaires.

TikTok: @kathyhilarion

“C’est ce qu’on appelle avoir de la créativité” , “vive les mamans qui sont des battantes” , “toutes mes félicitations à qui cherche des solutions plutôt que de générer des problèmes” “j’applaudis son ingéniosité”… Voici quelques-uns des commentaires positifs qui ont été publiés sur TikTok en réponse à la publication, montrant leur soutien envers la vendeuse.

Mais d’un autre côté, il y a ceux qui considèrent sa méthode peu hygiénique et qui la critiquent ouvertement : “Je n’aimerais pas manger là-dedans”, “Le plastique est nocif quand il est en contact de nourriture chaude” , “Je crois que c’est anti-hygiénique” , “les fourchettes font des trous dans le plastique et tout est contaminé” ont déclaré des internautes indignés.

 

Que ce soit avec ou sans le soutien des personnes qui ont donné leurs avis, personne ne peut nier le fait que grâce à cette technique, la vendeuse ambulante gagne non seulement en temps, mais aussi en eau et en argent.

VOUS AIMEREZ AUSSI