Par Upsocl
29/10/2020

Letty McMaster a visité la Tanzanie quand elle avait 28 ans. Elle était volontaire et a vu la violente réalité de ces enfants. Quand l’orphelinat où elle aidait a fermé, elle n’a pas laissé les enfants tout seuls.

Quand elle a eu 18 ans, Letty McMaster a pris la décision de voyager en Afrique comme volontaire dans un orphelinat pour enfant pour apprendre à aider ceux qui en ont le plus besoin. Ce que la jeune femme ne savait pas était que ce voyage allait forger sa vocation.

Initialement, le voyage durerait seulement un mois, mais Letty a fini par rester trois ans. Quand l’orphelinat où elle aidait a fermé elle a décidé de rester avec neuf des enfants pour ne pas les laisser seuls.

Letty McMaster

Siete años después de su llegada, con 26 años, ahora es la tutora legal de los nueve niños que originalmente cuidó, así como de otros cinco niños que conoció en las calles o en otras casas de acogida. 

“Ces enfants sont toute ma vie, je les élève tous toute seule et ils m’aident à m’en sortir et à jongler avec tout. J’avais toujours eu en tête que je voulais aider les enfants des rues pour que ma famille et mes amis ne soient pas surpris mais je n’aurais jamais imaginé finir par faire tout cela”, a dit à a LADBible la jeune femme de Tunbridge Wells.

Letty McMaster

“Je suis la figure maternelle dans la maison; certains des petits qui n’ont jamais eu de parents me voient comme leur mère, mais la majorité me voient plus comme une grande soeur puisque je ne suis pas beaucoup plus âgée que certains d’entre eux. Je suis comme n’importe quelle mère qui élève des adolescents: je me suis engagée avec eux et je me sens bénie d’avoir deux familles”, a t-elle continué.

Letty a volé pour la première fois en Afrique en 2013 où elle a découvert que les enfants de l’orphelinat souffraient d’abus physiques et psychologiques de la part du personnel. Elle a aussi dénoncé qu’ils utilisaient mal l’argent que les touristes donnaient à l’institution et les enfants ne mangaient qu’une fois par jour. 

Letty McMaster
Letty McMaster

“L’abus par lequel passent ces enfant dans cet orphelinat était terrible et j’ai vu l’impact que cela a eu sur les enfants et j’ai immédiatement su que quelque chose pouvait changer. Je ne pouvais pas les laisser dans cette situation, mon nouvel objectif était de leur trouver un foyer familial” a t-elle dit au site britannique. 

Letty McMaster

L’orphelinat a été fermé en 2016 et Letty s’est battue pour le droit à ouvrir sa maison pour les neuf enfants qui se sont retrouvés sans foyer. Elle a commencé une association qui s’appelle Street Children Iringa et depuis ce jour, elle a accueilli cinq autres enfants. Dès lors qu’ils se sont retrouvés sous sa tutelle, tous les enfants ont commencé à aller mieux. “Depuis qu’ils ont eu un endroit qu’ils ont pu appeler maison, ils ont tous mieux réussi à l’école et dans tous les aspects de leurs vies” a t-elle commenté.

VOUS AIMEREZ AUSSI