Par Upsocl
08/10/2021

“Vous ne pouvez pas imaginer combien de fois j’ai vu cet homme se noyer sous le travail pour que je puisse étudier (…) recoller et recoudre des chaussures”, a écrit Diana Pérez Jara, qui a tenu à remercier Derlis, l’homme qui l’a élevée.

Lorsque les lycéens terminent leur année scolaire, il est normal qu’ils veuillent poursuivre leur cycle d’études à l’université. Cependant, pour beaucoup, c’est un rêve presque impossible, car dans certains pays où les frais de scolarité et les paiements mensuels sont très élevés, ils deviennent presque inaccessibles pour un certain pourcentage de la population.

C’est pourquoi de nombreux parents doivent faire tout leur possible et travailler dur pour réaliser les rêves scolaires de leurs enfants. À certaines occasions, cela ne suffit pas et ils doivent recourir à des bourses d’études car les frais peuvent être extrêmement élevés.

Facebook Diana Perez Jara

Récemment, une histoire de ce type a été publiée sur Facebook, où la jeune paraguayenne Diana Pérez Jara, a déclaré qu’elle avait offert une moto à son beau père en guise de remerciement, car il lui avait payé deux diplômes universitaires avec son travail de cordonnier.

D’après ce que la jeune femme a écrit, elle s’est un jour approchée de ses parents pour leur dire qu’elle voulait étudier le droit et le notariat à l’université, mais que sa mère lui avait dit qu’ils ne pourraient payer qu’un seul cursus universitaire.

Facebook Diana Perez Jara

“Je suis entrée dans ma chambre en pleurant (…) jusqu’à ce que cet homme vienne me voir pour me dire : ‘je vais travailler jusqu’à en avoir mal aux doigts, mais tu vas étudier le droit notarial.’ Vous ne pouvez pas imaginer le sourire qu’il a mis sur mes lèvres et j’étais la fille la plus heureuse du monde”, a-t-elle écrit.

Diana appelle l’homme en question “Don Derlis”, qui est en fait son père adoptif, puisque son père biologique est décédé dans un accident alors qu’elle avait 1 an. “Vous ne pouvez pas imaginer combien de fois j’ai vu cet homme se surcharger de travail pour que je puisse étudier, a-t-elle ajouté.

Facebook Diana Perez Jara

Dès lors, Derlis a collecté tout l’argent qu’il avait en “collant et cousant des chaussures”, raconte la jeune femme. Malgré qu’il n’ait pas gagné énormément il a pu payer à Diana ses deux cursus et elle n’a pas hésité à lui rendre ce geste qu’il avait eu avec elle.

“Je n’ai jamais laissé tomber mes parents et j’ai terminé mes études avec succès. La vie m’a donné une revanche et aujourd’hui je peux leur rendre un peu de ce qu’ils m’ont donné”, a-t-elle expliqué.

Facebook Diana Perez Jara

En plus de son travail de cordonnier, Derlis gère un refuge pour chiots abandonnés. Avec sa moto, il sort pour sauver des petits chiots qu’il emmène au refuge. Selon la jeune femme, cette moto est “très vieille“, elle a donc décidé de lui en offrir une neuve.

Diana a publié une photo où elle apparaît avec son père et la moto. “Il m’a offert deux diplômes universitaires et moi je lui ai donné ça. Félicitations à l’homme le plus humble” a écrit Diana pour clôturer sa publication.

VOUS AIMEREZ AUSSI