Par Upsocl
05/07/2022

Les camarades de danse de Davi Lucca n’ayant pas pu participer le jour de l’événement, il s’est retrouvé seul. Ça l’a rendu triste et il a arrêté de danser, mais sa mère n’a pas voulu le laisser comme ça et a décidé de l’accompagner pour que sa journée ne soit pas gâchée par cet incident. “Il a dit que j’étais la meilleure des danseuses” a commenté Tabata Tavares à G1.

Le meilleur soutien qu’un enfant puisse avoir est celui de sa mère, particulièrement dans les moments les plus difficiles. Quand ils sont plus petits, ils s’efforcent de donner le meilleur d’eux-mêmes dans leurs travaux scolaires parce que ça fait partie de leur quotidien mais aussi pour que leurs mamans soient fiers d’eux. 

Ça fonctionne aussi comme ça en maternelle, même s’il y a parfois quelques imprévus qui peuvent provoquer déception et tristesse. C’est dans ces moments-là que le support moral d’une mère devient fondamental.

Photo personnelle / Facebook

Dans une école de Bragança Paulista, à Sao Paulo, au Brésil, il y a eu une fête de fin d’année avec une danse chorégraphiée, d’après G1.

Tous les enfants se sont habillés spécialement pour l’occasion. Parmi eux, Davi Lucca, 5 ans, qui avait pratiqué chaque pas du spectacle pour bien réussir le jour J. C’était sans compter sur le fait que ses partenaires de danse allaient être absents ce jour-là et qu’il terminerait seul sur scène, alors que tous les autres étaient par deux.

Photo personnelle / Facebook

Davi a essayé de ne pas être affecté par ce détail et d’aller de l’avant  mais comme on peut le voir sur la vidéo qui a été publiée sur Facebook par le père de l’enfant, il s’est senti de plus en plus triste, jusqu’à s’arrêter de danser, envahi par l’envie de pleurer. Sa mère, Tabata Tavares, qui était spectatrice, n’a pas voulu le laisser comme ça et a décidé de réagir.

“Moi j’étais face à la scène, en train de le motiver pour qu’il aille avec ses amis et continue de danser, quand soudain j’ai compris qu’il allait commencer à pleurer. Alors j’ai demandé à la coordonitarice d’aller le voir et elle est allée le chercher pour que je le console” a raconté la femme à G1.

C’est comme ça qu’elle est montée sur scène pour danser aux côtés de son fils et arranger la situation.

Photo personnelle / Facebook

“Je ne connaissais aucun des pas. Je regardais les autres enfants et je les imitais. Il me disait d’aller plus lentement ou plus vite puis quand on a terminé il m’a souri et ce sourire en valait la peine. Je ne voulais pas que cet événement ruine sa journée.” a commenté la mère au média.

La femme s’est concentrée du mieux qu’elle a pu pour répliquer les pas de danse de la chorégraphie et rendre Davi heureux. Ça a bien fonctionné parce qu’après le spectacle il allait beaucoup mieux.

Regardez l’extrait suivant.

 

Malgré le fait que la mère ait ressenti de l’empathie pour Davi et ait été capable de monter sur scène pour qu’il ne se sente pas seul, sa décision était risquée et aurait pu avoir l’effet inverse. Pour d’autres enfants ça aurait probablement engendré un sentiment de honte que leur maman fasse ça, mais heureusement ça n’a pas été le cas de Davi. Tabati a déclaré à G1 :“Il a dit que non, que j’étais la meilleure des danseuses sur scène et que c’était le plus beau jour de sa vie”.

VOUS AIMEREZ AUSSI