Par Upsocl
17/11/2022

“Faire les ongles d’un garçon entre directement en confilt avec mes convictions et ma conscience”, a déclaré la jeune femme à Claudio, lorsqu’il lui a envoyé un message lui demandant un rendez-vous pour se rendre dans son salon de beauté et se faire les ongles.

Ces dernières années, différents groupes à travers le monde ont tenté de convaincre le reste de la population que les stéréotypes de genre devaient cesser. Malheureusement, Claudio a subi une discrimination pour le simple fait d’être un homme et de vouloir se faire une manucure chez un professionnel.

Twitter: @alexmercurio

Claudio, un homme de Tenerife, en Espagne, fait partie de ces millions de personnes qui aiment aller au salon de beauté et se faire faire les ongles pour avoir les mains impeccables. Bien que pour lui ce soit quelque chose d’assez ordinaire, pour l’esthéticienne à qui il a demandé un rendez-vous, c’était étrange, puisqu’il est un homme.

La femme a décidé de rejeter la demande de rendez-vous du garçon par écrit, déclinant le rendez-vous, sans se soucier de perdre un client. Elle s’est justifiée en disant que “cela allait à l’encontre de ses convictions“.

Twitter: @alexmercurio

“J’espère que cela ne va pas te vexer, je traite avec respect tout le monde, peu importe le genre et la condition sexuelle que les gens choisissent, mais je dois me respecter moi même encore plus, et faire les ongles d’un garçon va directement à l’encontre de mes croyances et de ma conscience, il n’y a rien de personnel contre toi”

L’esthéticienne à Claudio.

La conversation entre la professionnelle et Claudio est arrivée jusqu’à Alex Mercurio, un militant renommé pour les droits LGTBQ+ en Espagne. Le jeune homme s’est chargé de diffuser la réponse de la manucure en accusant la femme d’homophobie.

Instagram: @alexmercurio

La publication Twitter a rapidement atteint 25 000 “j’aime” et des millions de messages de soutien à Claudio, alléguant que l’esthéticienne l’avait discriminé en raison de stéréotypes de genre.

“Des croyances sur la peinture des ongles”, “ça sent un peu l’homophobie”, “Alors, selon la bible, se peindre les ongles serait un péché ?”, “C’est dégoûtant de penser comme ça”, ont été quelques-uns des messages des internautes.

VOUS AIMEREZ AUSSI