Par Upsocl
02/12/2022

Lionel Dahmer, le père de Jeffrey, rapporte que des femmes sont allées jusqu’à chez lui pour déposer des sous-vêtements et crier “Je t’aime Lionel”.

L’homme âgé, père du tueur en série et cannibale Jeffrey Dahmer pense sérieusement à porter plainte contre Netflix. La plateforme de streaming a diffusé “Dahmer – Monster: The Jeffrey Dahmer Story” le 21 septembre et la série est vite devenue un franc succès. Le public a salué l’interprétation d’Evan Peters en tant que criminel mais aussi le mystère et le drame que montre l’œuvre de la plateforme. Cependant, beaucoup de gens dénoncent une “glorification” de l’assassin. Son propre père, Lionel Dahmer, est d’accord avec ces critiques.

Investigation Discovery

Il faut rajouter que cette personne est énervée à cause du fait que Netflix n’a pas demandé d’autorisation pour utiliser des enregistrements des avocats de son fils que la plateforme de streaming a utilisés dans une docusérie diffusée en 2019. Celle-ci s’intitule “Conversations avec des assassins” et ce n’est que ce mois-ci qu’a été diffusé l’épisode sur Jeffrey Dahmer, alors qu’auparavant ils s’étaient concentrés sur d’autres assassins.

Source : Police de Milwaukee

Les deux œuvres ont déclenché un grand débat sur Internet autour de la fascination pour Dahmer, un homme qui a assassiné 17 personnes, dont des adolescentes, entre 1978 et 1991. La popularité de l’assassin est devenue telle qu’il y a des personnes qui pensent à se déguiser comme le cannibale pour Halloween. Il y a aussi des magasins qui proposent à la vente des déguisements complets de Jeffrey Dahmer.

Lionel Dahmer vit loin de la société dans une zone rurale d’Ohio, aux Etats-Unis. Depuis que Netflix a diffusé la série, il a refusé de parler à la presse, mais des sources proches de lui affirment qu’il est “Très angoissé” depuis que des fans de la série et de son fils sont allés jusqu’à sonner à sa porte. Vous pouvez voir ci-dessous un extrait de l’entretien qu’a accordé le père de Jeffrey Dahmer :

 

L’assistant de Lionel, qui n’a pas souhaité donner son vrai nom et s’est seulement présenté lui-même comme “Jeb”, a concédé quelques déclarations au Sun où il explique que le père de Jeffrey a même du se munir d’armes pour se sentir protégé. Selon Jeb : “Lionel et ses avocats récupèrent des informations et envisagent la possibilité de porter plainte contre l’équipe de production et peut-être même aussi contre Netflix”.

 Il a aussi rajouté qu’ “Il n’y a aucune préoccupation quant au bien-être de Lionel”. Lionel a raconté que des femmes sont allées jusqu’à sa propriété pour déposer des sous-vêtements et crier “Je t’aime Lionel”, des évènements que l’on peut évidemment qualifier de harcèlement.

VOUS AIMEREZ AUSSI