Par Upsocl
23/11/2022

“Ma fille et moi avons développé un lien magnifique, et je suis si reconnaissante de pouvoir l’aider dans sa croissance avec mon lait maternel”, a déclaré Lauren McLeod à propos de l’allaitement de sa fille Bowie, aujourd’hui âgée de cinq ans.

Bien que l‘allaitement soit un moment intime de connexion entre le bébé et la maman, il existe de nombreuses théories et recommandations concernant cet acte. Certains recommandent, par exemple, d’allaiter à la demande aussi longtemps que possible, tandis que d’autres limitent l’allaitement à une période donnée.

Cependant, le cas d’une mère australienne a suscité un débat sur les réseaux sociaux après qu’il ait été mentionné que cette dernière continuait à allaiter son enfant de cinq ans.

Instagram @the.lauren.mcleod

Laure McLeod, originaire de Perth, en Australie, parle ouvertement de sa maternité sur les réseaux sociaux et n’a pas peur de partager ses décisions parentales, comme l’allaitement de ses enfants quel que soit leur âge.

Bien que les internautes n’aient pas partagé sa décision, allant même jusqu’à la traiter de “mère abusive” et de “malade” pour choisir de continuer d’allaiter sa fille Bowie, âgée de cinq ans, Lauren ne cesse de défendre sa position.

Instagram @the.lauren.mcleod

Lors de conversations avec FEMAIL, la mère a expliqué que l’allaitement maternel “a toujours mieux fonctionné” que les alternatives telles que le lait de vache ou autre.

“J’ai eu la chance d’avoir un parcours d’allaitement relativement facile, avec un minimum de problèmes en cours de route, et les avantages l’emportent sur les moments difficiles que nous pouvons rencontrer”, a-t-elle déclaré.

Instagram @the.lauren.mcleod

Lauren a ajouté: “mes enfants et moi avons développé un lien magnifique, et je suis si reconnaissante de pouvoir soutenir leur corps et leurs cerveaux en pleine croissance avec mon lait maternel, en plus de leur apporter le confort et la sécurité qu’ils ressentent au moment de l’allaitement.

Face aux critiques nées de sa décision, Lauren préfère ne pas en faire tout un plat, car les opinions abondent : “Une grande partie des opinions négatives que les gens ont sur l’allaitement sont souvent basées sur des préjugés culturels et un manque d’éducation sur le sujet, ce qui fait partie de la raison pour laquelle je partage mon histoire : pour aider les gens à comprendre que le terme naturel de l’allaitement est biologiquement normal.”

Vous êtes d’accord ? Nous vous lisons !

VOUS AIMEREZ AUSSI