Par Upsocl
26/09/2022

Marlene Engelhorn, étudiante et militante de 29 ans, héritière d’une entreprise dans la chimie d’un million de dollars, a déclaré qu’accepter l’argent irait à l’encontre de ses principes d’égalité sociale. “Je ne pourrais pas être heureuse. Ce n’est pas une question de volonté, mais d’égalité”, a-t-elle expliqué.

Gagner à la loterie est un rêve récurrent chez la plupart des gens. Qui ne serait pas heureux s’il pouvait avoir tout l’argent du monde pour rembourser ses dettes et s’offrir ce luxe inatteignable au commun des mortels ? Cependant, il y a des exceptions.

Selon les informations de La Vanguardia, le cas de Marlene Engelhorn, une Allemande de 29 ans qui a eu la chance d’hériter d’une fortune tombée pratiquement du ciel, a récemment fait le tour du web.

Forbes

La jeune femme, étudiante en langue et littérature dans une université de Vienne, en Autriche, est connue pour être une descendante des fondateurs d’une entreprise chimique millionnaire, BASF.

Mais contrairement à ce qu’aurait fait n’importe qui, Marlène a refusé d’accepter l’héritage qui équivaut à près de 90% de la fortune de l’entreprise.

Österreichischer Rundfunk/ORF2

Il faut se rappeler que cette entreprise a eu des revenus de plus de 79 milliards de dollars en 2021, donc accepter cet argent ferait d’elle l’une des personnes les plus riches du monde. Malgré cela, la jeune femme, connue pour être porte parole de causes sociales, estime qu’accepter l’argent irait à l’encontre de ses convictions politiques.

“Cela ne devrait pas être ma décision de chercher quoi faire avec l’argent de ma famille pour lequel je n’ai pas travaillé”, a-t-elle expliqué brièvement.

SWR

Marlène dit qu’elle se définit comme une “personne riche”, elle pense donc ne pas mériter cet argent. De plus, elle a expliqué que cela devrait être limité et que personne ne devrait concentrer de telles sommes d’argent tant qu’il y a des inégalités dans le monde.

Je ne pourrais pas être heureuse. Ce n’est pas une question de volonté, mais d’équité. Je n’ai rien fait pour recevoir cet héritage. C’est de la pure chance dans la loterie de la naissance et une pure coïncidence.” A t-elle ajouté.

SWR

Il y a quelques années, cette jeune femme a fondé un mouvement appelé AG Steuersrechtigkeit, qui lutte pour l’égalité économique et sociale, en plus de motiver les héritiers de grandes fortunes en Europe à renoncer à cet argent et à plaider pour qu’il y ait plus d’impôts sur les riches.

“En tant que personne qui a profité des avantages de la richesse toute ma vie, je sais à quel point notre économie est faussée et je ne peux pas rester assise et attendre que quelqu’un, quelque part fasse quelque chose.”, a-t-elle terminé.

VOUS AIMEREZ AUSSI