Par Upsocl
08/09/2022

Une famille a partagé ce moment inhabituel sur TikTok où un singe-araignée a perdu patience et a attrapé une jeune fille qui le dérangeait par les cheveux .

Les contenus liés aux animaux font fureur sur les réseaux sociaux. Dans la plupart des cas, ce sont des vidéos ou des photos mignonnes ou drôles. Cependant, il y a aussi parfois des vidéos d’animaux qui attaquent par instinct, surtout lorsqu’ils sont provoqués comme ce fut le cas ce jour-là.

Dans une nouvelle vidéo virale publiée sur TikTok, un singe araignée a réagi en attrapant les cheveux d’une jeune fille dans un zoo. Il a réagi en réponse à la jeune fille qui l’embêtait à travers les barreaux.

TikTok @greciadlg29

Apparemment, l’animal n’était pas heureux d’avoir des spectateurs et cela s’est ajouté au fait que la jeune fille s’est trop approchée de sa cage et a commencé à donner des petits coups pour attirer son attention. Cela l’a tellement gêné qu’il a fini par l’attraper par les cheveux.

Bien sûr, la réaction du primate était inattendue et a alerté toute la famille qui a pu assister à la scène. Et même si ils ont rit dans un premier temps, ils ont ensuite crié à l’aide quand ils ont vu que la fille ne pouvait pas se libérer du singe.

TikTok @greciadlg29

Cependant, une fois libérée, la jeune fille s’est approchée à nouveau pour changer d’endroit, et le singe lui a à nouveau attrapé les cheveux et a commencé à l’ébouriffer.

Comme on pouvait s’y attendre, la vidéo est devenue virale presque immédiatement avec plus de 500 000 likes et des millions de vues : “C’est exactement ce qu’elle mérite !” ; “Désolé mais elle a commencé hahaha” ; “Cela m’a rendu heureux” ; “Les conséquences ont été enseignées ce jour-là” ; “Tout le monde rit pendant qu’il lui tire les cheveux”, “Ne me provoquez pas” ; “Quelqu’un a vu les mèches de cheveux qui sont tombées ?” a-t-on pu lire dans les réactions.

https://youtube.com/shorts/Kh0F2e5mDZw?feature=share

Une leçon que cette jeune fille a apprise à ses dépens : on ne dérange pas les animaux en captivité.

VOUS AIMEREZ AUSSI