Par Upsocl
03/11/2022

Selon un porte-parole de l’établissement basé à Taïwan, leur idée était de célébrer le festival de la mi-automne, mais ils ne savaient pas que cela pouvait être offensant. D’ailleurs, ils ont reconnu dans une déclaration que la danseuse était “trop enthousiaste et fougueuse”.

Les maisons de retraite proposent un large éventail d’activités auxquelles les personnes âgées peuvent participer, leur permettant ainsi de rester actives. Cependant, il y a un établissement qui a pris cela particulièrement à cœur.

Pour maintenir l’énergie et la vitalité de leurs résidents, ils n’ont rien trouvé de mieux que d’organiser un spectacle érotique avec une strip-teaseuse, dont la mission était d'”allumer” la salle remplie d’une douzaine de grands-pères.

Twitter @wallstwolverine

Il s’agit du Foyer pour Vétérans de Taoyuan, à Taïwan, où, selon le New York Post, les dirigeants ont pensé que c’était une excellente façon de célébrer le festival de la mi-automne, une fête typiquement chinoise.

Mais ce qu’ils pensaient être une façon d’enthousiasmer leurs résidents ne s’est finalement pas avéré aussi positif que prévu. Les images de la danseuse érotique sont devenues virales sur internet et, considérant que c’est un lieu géré par l’État, l’activité a été largement critiquée.

Twitter @wallstwolverine

Dans l’enregistrement, on peut voir l’une fille vêtue de lingerie en dentelle dansant devant les vieux messieurs. La jeune femme a appuyé ses seins contre le visage d’un résident et l’a invités à la toucher.

Les petits vieux ne semblaient pas être gênés par la scène, bien au contraire : ils applaudissaient et riaient de ce qui se passait. Malgré cela, l’établissement a dû publier une déclaration dans laquelle elle présentait ses excuses pour cette activité.

Twitter @wallstwolverine

“L’intention de l’événement était de divertir les résidents et de les rendre heureux. Nous sommes vraiment désolés pour l’offense qui a été causée”, peut-on lire dans le texte qu’ils ont publié.

La maison de retraite a également déclaré qu’elle avait pensé à un tel événement parce que les deux années précédentes, le festival de la mi-automne avait été annulé en raison de la pandémie de la COVID-19, et que l’idée était de faire quelque chose de “différent” pour cette occasion.

 

Ils ont reconnu que la danseuse avait été “trop enthousiaste et fougueuse“, et que pour d’autres événements, ils seraient “plus prudents“.

VOUS AIMEREZ AUSSI